Les différents types de raccordmeentDans le cadre du projet Bretagne Très Haut Débit, après une première tranche de montée en débit achevée en 2015, la deuxième tranche de travaux (2016-2018) va débuter.

Environ 1 100 foyers, sites publics ou entreprises  seront  éligibles à la fibre optique d’ici fin 2018 sur les communes de Saint-Malon-sur-Mel,Muël, Bléruais, Montauban-de-Bretagne.

Pourquoi le très haut débit ?

Le très haut débit est devenu nécessaire pour répondre aux nouveaux usages du quotidien. En effet, nos attentes et nos besoins ont évolué tant dans les loisirs (TV connectée et musique à la demande) que dans le monde professionnel avec notamment le développement du télétravail, l’échange et le stockage des données.

Pourquoi une initiative publique ?

En dehors des agglomérations qui seront couvertes par les opérateurs privés, les collectivités territoriales bretonnes ont dû remédier à l’absence d’initiative privée en déployant leur propre réseau, à travers le projet Bretagne Très Haut Débit, dont la Maîtrise d’ouvrage a été confiée au Syndicat mixte Mégalis Bretagne. Cette initiative publique concerne environ 90 % du territoire breton et 60 % de la population. (+ info www.megalisbretagne.org ) Rubrique Aménagement numérique

Pourquoi la fibre optique ?

La fibre optique est la seule technologie en capacité de fournir un accès très haut débit à internet en garantissant une grande qualité de connexion. En effet, à la différence des montées en débit, la fibre optique est une solution dans laquelle la fibre est utilisée de bout en bout jusqu’au domicile de l’abonné.

Comment les secteurs ont-ils été définis ?

Les zones à équiper en priorité dans le cadre du programme Bretagne Très Haut Débit ont été proposées par la Région et le Département aux communautés de communes, l’objectif étant d’équiper prioritairement les zones ne disposant pas ou de peu d’accès au haut débit. Ainsi après deux montées en débit achevées en 2015 sur les communes de Boisgervilly et Le Crouais, le programme se poursuit aujourd’hui par le déploiement de la fibre optique sur les communes de :
- Saint-Malon-sur-Mel
- Bléruais
- Muël (partie)
- Montauban-de-Bretagne (Secteur gare de Montauban et Brohinière)

Précision : La délimitation des zones raccordées est tributaire des infrastructures téléphoniques existantes.
Ainsi deux locaux voisins peuvent ne pas être tous deux inclus dans la zone de déploiement car non-alimentés par le même réseau téléphonique.

Cartographie (St-Malon, Bléruais et Muël)

Cartographie (Montauban-de-Bretagne)

Quelles sont les grandes étapes du déploiement de la fibre optique ?

Le déploiement du réseau comprend une phase d’études pour définir précisément les zones à couvrir et une phase de travaux (pose de câbles et d'armoires, installation d’équipements par les opérateurs). La phase d’études est sur le point de s’achever sur les communes : des techniciens, mandatés par Mégalis Bretagne, ont procédé au décompte des boîtes aux lettres et identifié les emplacements potentiels des armoires. L’ensemble des données récoltées a permis de valider le périmètre de réalisation, de dimensionner le nombre de câbles à déployer et d’identifier précisément les foyers et entreprises qui pourront être raccordés au réseau de fibre optique.
La fin des travaux est prévue pour fin 2018. À partir de cette date, les particuliers et entreprises pourront se tourner vers le fournisseur d’accès internet de leur choix pour bénéficier des nouveaux services Internet à très haut débit et pour connaître les modalités de leur raccordement à la fibre optique.

Combien ça coûte ?

Ces opérations sont co-financées par l’Union Européenne (FEDER), l’État (Fonds national pour la société numérique), la Région Bretagne, les Départements et les communautés de communes.
Le prix moyen d’une prise se situe autour de 2 000 € - la participation des EPCI a été fixée à 445 € par prise.
Au global : plus de 1 100 locaux vont être raccordés, pour une participation financière de la communauté de communes de 462 800 €.

Les partenaires

partenaires

 

 

 

 

partenaires2